Comme une furieuse envie de cliquer.

Je vous ai déjà parlé de mon Diana?

Non?

Je ne vous ai pas encore parlé de mon Dianaaaaaaa F+?

Tadaaaaaaaaaaaaaaaa

Diana F+

Et voilà la bête, tout droit issue de la boutique « Lomography« , petite merveille vintage qui me faisait envie depuis pas mal de temps. J’ai ce petit bébé avec moi depuis tout juste quelques mois et je commence tant bien que mal à le dompter.

Déjà son look donne envie hein? Il est copie « presque » conforme des appareils photo des années 60 (vintage vintage je vous dit). Moi je l’ai en bleu, mais il existe en plusieurs versions toutes plus sympa les unes que les autres (bling/bling, panthère, fluo, tout y est).  Un vrai accessoire de mode finalement !

Et avec ce trésor on quitte l’univers du clic clicclic à l’infini du numérique pour un retour vers le clic modéré et précieux de l’argentique. C’est sûr ça nous change, mais vraiment c’est un retour aux sources. Choisir sagement la photo que l’on veut faire, terminer la pellicule sans aucune assurance du résultat, et dernière étape critique, attendre 2,3 semaines pour  le développement après les avoir déposer au labo LOMOGRAPHY, on est loin du triage des 400 photos prises en vacances sur son pc. Et ce n’est pas si mal.

Et dans les clichés on retrouve tout plein d’effets que ne nous permet plus le numérique. Ces effets qui nous semblaient maladroits avant , nous séduisent à présent : effets flous, vignettage marqué, superpositions de photos, impression de mauvaise qualité.  Finalement faire des photo ratées, c’est beau,  c’est fun, ou du moins c’est tendance.

Souvenir de Montréal

Souvenir de Montréal 2

Flou, flou, flouuuuu

Petit souvenir d’un séjour à Bruges

Petit souvenir d’un séjour à Bruges 2

Bon je vous montre mes préférées, il faut savoir que (je l’avoue dans la douleur)  beaucoup sont loupées (oui même en promouvant la photo ratée, il y a un moment quand trop de raté tue le raté haha). Il y a du réglage à faire sur le Diana quand vient le moment du shoot, et là je ne contrôle pas encore tout.

Mais bonne nouvelle si comme moi on est novice, on peut s’inscrire à des stages : la Lomography pour les nuls, (même pas peur ) afin d’avoir une petite initiation! Il suffit pour ça de « liker » la page Facebook « Lomography Paris » , les dates sont inscrites sur le mur, il suffit de s’inscrire. Le stage coûte 10 euros, il faut se rendre à une boutique « Lomography » ,on vous fournit une pellicule et à la suite de l’initiation on a 15% de réduction dans tout le magasin.

Il y a deux adresses sur Paris, tout est dit sur le site.

Moi perso j’ai bien envie de continuer donc je vais vite m’y rendre à ce stage . Car cette belle histoire a un coût non négligeable, entre les prix des pellicules mais surtout du développement l’intérêt est vraiment de se l’approprier au plus vite ce petit gadget.

J’espère que ça vous a donné envie!

A très vite et bon week end!

4 Réponses

  1. Isaline

    Ça donne vraiment envie ton « gadget » comme tu l’appelles! C’est super artistique, une nouvelle perspective créative à adopter absolument !
    Il m’en faut un aussi!…. Je suis en train de me « Camilliser » moi!…. Cool!
    Bisous à demain!

    juin 17, 2012 à 8:09

    • ouiiiiii on va faire un club de gadgeteuses après !! :) des biiisouuus

      juin 18, 2012 à 9:10

  2. Petite chanceuse, tu peux aller à des stages !!! Je kifferais bien moi, parce que je suis un peu une kékoss sur certaines fonctions de mon mini :(

    juin 19, 2012 à 9:19

  3. ah ben ça me rassure, lol je me sens moins seule!

    juin 20, 2012 à 10:59

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s