Articles tagués “tilda swinton

Moonrise Kingdom

Un « coup de coeur film » ça faisait longtemps , non ?!?

Qu’on soit d’accord, question culture cinéma, je ne peux pas trop m’imposer.

Premièrement j’ai une mémoire de poisson rouge. Genre bien petit le poisson rouge ! Les noms des acteurs, des réalisateurs, leur cinématographie, ce n’est pas mon fort. Et les classiques je ne les ai pas tous vu, je vais le faire hein !

Mais bon ce n’est pas pour ça qu’on ne peux pas partager ses coup de coeur ou coup de désaccord !

 

Et pour » Moonrise Kingdom « , de Wes Anderson, c’est plutôt un GIGA coup de coeur, du genre « WAOUUUH HOUUUUUU HOUUUU »!

Moonrise-Kingdom-Le-16-Mai

Le speech : une histoire d’amour, sous la forme d’un petit conte. Un amour entre deux adolescents pendant les 60’s.

Un amour entre deux adolescents en manque d’amour, deux adolescents qui se retrouvent dans leur solitude, dans leur incompréhension du monde qui les entoure, du monde des adultes.

Ce petit couple est formé de Sam, un jeune scout orphelin et Suzy, qui passe son temps à scruter l’horizon avec ses jumelles, dans l’espoir de s’échapper . Et s’échapper c’est ce qu’ils vont faire.

Les deux amoureux vont fuguer pour pouvoir être ensemble et se retrouveront confrontés à de multiples aventures! Mais chut je n’en dis pas plus !

kara-hayward-moonrise-kingdom-image-600x356

08

moonrise kingdom_what kind of bird are you

movie_-_Moonrise-Kingdom

moonrise-kingdom-1

A leurs trousses, une sacrée brochette d’acteurs connus, et qui détonnent dans cet « ovni » : Bruce Willis, Edward Norton, Tilda Swinton et Bill Muray !

Certains peuvent trouver ce film un peu loufoque, être dérangés par son côté absurde et improbable.

Moi c’est ce qui me plaît. Une vraie « bulle » genre extraterrestre.

J’aime la poésie que le réalisateur a pu amener dans ce film, par les décors, les scènes, le choix des couleurs un peu vieillottes et saturées, l’ univers un peu rétro, bien 60’s.. Rien n’est laissé au hasard. Et cette poésie est complètement au service de la magie de l’enfance qui est mise en avant. Et on ne leur souhaite que ça à ce grand couple de fuyards, de ne pas grandir trop vite, voir jamais.

Sans titre-1 copie

Publicités